Le jour où l'Homme s'est pris pour Dieu.

Publié le 20 Décembre 2009

(Une fois n'est pas coutume, il ne sera pas sujet de Lapinou dans cet article. Je ne change pas radicalement de thème non plus, parce qu'on ne peut pas aimer les animaux sans se soucier de l'avenir de notre planète. C'est donc une continuité logique.)

Sujet d'actualité brûlant : le sommet de Copenhague.

Comment dire? un échec cuisant? Bon, les politiques ont tout tenté pour sauver la face (à défaut de sauver la planète) en nous pondant un pseudo-accord "non contraignant". En gros, bah vu qu'on n'a pas su se mettre d'accord, on va continuer à faire ce qu'on veut chacun de notre côté. Capitalisme, quand tu nous tiens. Parce que polluer moins, c'est dépenser plus. Enfin c'est ce qu'on veut nous faire croire. Je pense sincèrement que si on veut se donner la peine de faire attention, on pourrait même faire des économies. Enfin bref, le résultat de ce sommet était prévisible. Les gros pollueurs ont tellement l'habitude de polluer qu'ils ne voient pas pourquoi ils changeraient, de toute façon ça ne les atteindra pas eux directement avant un bon moment (quoiqu'ils feraient bien de se méfier). Putain de diplomatie... ça dépend pour qui en fait. Les Chinois et les Américains débarquent avec leurs grosses rangers et défoncent tout sur leur passage comme ça leur chante (je les cite eux, mais tant d'autres font la même chose). Des autochtones qui vivent dans une région minière ou pétrolière? On les vire. On a besoin de bois pour fabriquer des meubles en kit à expédier aux 4 coins de la planète dans des bateaux poubelle qui consomment trop et risquent de couler à tout moment? On abat des forêts entières. Et quelques manifestants pour l'écologie débarquent au sommet avec une malheureuse pancarte, on s'en débarasse manu militari. Je croyais qu'on était en démocratie et que chacun avait le droit à la parole. La loi du plus fort plutôt.

Ce que l'Homme n'a pas compris, c'est qu'en fait il ne détruit pas la planète. La planète, elle s'en fout. Elle a connu de nombreux visages depuis sa naissance. Elle a tout vu. Tout ce que fait l'Homme, c'est détruire l'environnement qui est nécessaire à sa propre survie. Trop con pour comprendre.

Ca me fait penser, 2012 et ses prophéties : ce qui a été prédit, je ne pense pas que ce soit des catastrophes climatiques spectatulaires à la Hollywood. Non non, juste la fin de l'humanité, toute seule. Après comment ça va se manifester, je ne sais pas. Oxygène plus rare, nourriture plus rare (enfin les dirigeants évoqués plus haut, eux, ça devrait aller) sinon baisse significative des naissances, moins de fécondité. On verra bien. Et on pourra pas dire que c'était pas de notre faute.

Rédigé par Amy Jannah

Publié dans #Environnement

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article